Gagnants Prix Rando 2016

Les gagnants du prix principal

Réfection du chemin de randonnée Cordonico – Ronco di Bosco

Le chemin de randonnée entre Cordonico et Ronco di Bosco, dans la commune tessinoise de Minusio, a été entièrement reconstruit sur une distance de plus de un kilomètre. Les responsables ont veillé à conserver les caractéristiques de construction traditionnelles, telles que les murs de pierres sèches, et de réutiliser le matériau déjà présent sur l’ancien chemin.

L’utilisation, elle aussi particulière, de matériaux locaux tels que les pierres et le bois pour construire les marches et les escaliers rend ce chemin surplombant le lac Majeur très convoité par les randonneurs. Ce projet a également permis de ne pas avoir à recourir à l’utilisation d’hélicoptères durant la construction, un effort particulièrement louable du point de vue écologique.

C’est aussi l’utilisation de matériaux locaux qui a convaincu le jury d’attribuer le Prix Rando 2016 à ce projet. Par ailleurs, le jury souligne dans sa décision que les auteurs du projet ont su conserver le caractère historique du chemin malgré sa reconstruction.

La région de Locarno

Chemin des Quatre-Cantons: réfection du chemin de randonnée de Brünischart – Fallenbach

Le chemin des Quatre-Cantons a été intégré aux itinéraires régionaux de La Suisse à pied dans SuisseMobile en 2015. C’est la raison pour laquelle le département de l’environnement du canton de Schwyz a décidé de déplacer les tronçons dont la situation n’était pas idéale sur le réseau cantonal principal de randonnée, et notamment celui d’un peu plus de un kilomètre qui relie Brünischart et Fallenbach.

Alors qu’il se déroulait auparavant sur un trottoir longeant une route cantonale très fréquentée, il est désormais situé au-dessus de la route, sur un chemin de randonnée sûr au paysage varié. Le randonneur y bénéficie d’une vue imprenable sur le lac des Quatre-Cantons et sur le paysage montagneux de Schwyz, d’Uri et de Nidwald.

Le petit bijou apparu après le déplacement du chemin de randonnée est une construction métallique de 200 mètres au-dessus de la galerie Fallenbach. La construction, qui traverse une plaque rocheuse abrupte, s’intègre joliment au paysage. On notera également le talent à l’origine des nombreux murs en pierres sèches ainsi que les escaliers en bois.

Le jury a choisi ce projet notamment en raison de sa grande sécurité, de la volonté des auteurs de remettre en état un ancien chemin et de son rapport coût-efficacité, compte tenu de la longueur du chemin.

Le chemin des Quatre-Cantons

Circuit de Winterthour

Le circuit de Winterthour est un chemin de 70 kilomètres qui contourne la ville. Il permet de se rendre compte de l’envergure de la ville et de découvrir ses alentours, tout en révélant au regard la beauté et la diversité de ce lieu de détente urbain.

Le chemin comprend dix étapes, qui sont toutes très bien desservies par les transports publics et surprendront les visiteurs par leurs multiples spécificités, telles que les points de vue sur des curiosités historiques et les places de pique-nique. Tout le monde y trouvera son compte. Le randonneur est guidé par plus de 300 panneaux indicateurs spéciaux et en apprendra un rayon sur tout ce qui touche à la forêt et au recyclage sur la vingtaine de panneaux plantés le long du chemin.

Ce circuit est le fruit d’une collaboration étroite avec les 15 communes voisines et l’association cantonale de tourisme pédestre du canton de Zurich. Quant aux trois étapes sans obstacle, elles ont été conçues lors d’un atelier de projet organisé par la Haute école des sciences appliquées de Zurich (ZHAW) avec la participation de personnes en fauteuil roulant.

Le jury a qualifié le projet de solution innovante dans l’agglomération et souligne en particulier l’optimisation de l’infrastructure de la zone de loisirs de proximité qui en résulte. De même, la coordination exemplaire entre les communes a contribué à l’obtention du Prix Rando 2016.

Le circuit de Winterthour

 

 

Le gagnant du prix spécial

Le prix spécial du Prix Rando récompense les chemins de randonnée sans revêtement dur.

Chemin des Walser de la vallée de Safien

Le chemin des Walser de la vallée de Safien mène de Versam ou de Valendas à Thalkirch en passant par Tenna et Safien Platz. Cet itinéraire, qui fait bien 30 kilomètres, parcourt la vallée de Safien dans son ensemble et donne à voir toute la diversité culturelle de la région au randonneur. Ainsi, le chemin passe devant six églises, le musée régional, l’exposition sur les étables de Safien et l’habitat dispersé de la vallée.

On a soigneusement choisi d’anciens chemins d’églises et de vallée, et autres sentiers muletiers pour dessiner l’itinéraire. Par ailleurs, le tronçon entre Rüti et Safien Platz a été déplacé de la route qui traverse la vallée sur un ancien sentier muletier. Il fait 2500 mètres de long et suit en grande partie la Rabiusa à travers des zones alluviales et des forêts.

Le jury a attribué le prix spécial du Prix Rando 2016 au chemin des Walser de la vallée de Safien, car le déplacement du tronçon entre Rüti et Safien Platz a permis de redonner vie aux sentiers muletiers et de conserver ainsi son caractère historique. De plus, la collaboration avec le parc naturel Beverin et les autres acteurs du projet a été tout à fait exemplaire.

Le projet était réalisé avec le support du Naturnetz, une association qui organise des traveau pour le service civil.

 

Le chemin des Walser de la vallée de Safien