«J’aime écouter, sentir et observer la nature.»

Les nuages se dispersent le temps de faire une photo: Melanie Oesch en compagnie des auteurs Rémy Kappeler et Michael Roschi sur le Hohgant.

La yodleuse Melanie Oesch est une randonneuse attentive. Sur le chemin qui mène au sommet du Hohgant, dans l’Oberland bernois, elle repère des chamois, un aigle royal et des perdrix des neiges. Tout en haut, le Hohgant est entouré d’une nappe de brouillard. Comme le dit si bien la chanteuse d’Oesch’s die Dritten: «C’est la vie!»