Beurnevésin, poste > Beurnevésin, poste

Un après-midi dans les forêts jurassiennes

Randonnée
2 h 20 min
8,8 km
moyenne
230 m
230 m
Convient aux familles
janvier - décembre

Il y a cent ans, trois pays se rejoignaient ici

Cette randonnée est idéale le temps d’un après-midi: elle débute et finit à Beurnevésin et peut être raccourcie ou prolongée à souhait. Après avoir quitté le village, on longe la route jusqu’à la prochaine ferme. Sur la prairie, les vaches qui ruminent se lèvent à l’approche des randonneurs. «Restez donc couchées!», les exhorte-t-on, mais elles sont trop curieuses et s’approchent pour saluer. Durant un petit moment, le chien de ferme suit mollement les randonneurs, pour les abandonner peu après. La randonnée continue sur le plat le long de la lisière de la forêt. Ici, on poursuit soit à travers champs, soit à travers la forêt: en effet, les deux chemins rejoignent la chapelle de Saint-Imier, première étape intermédiaire. L’endroit, avec sa chapelle entourée de tilleuls centenaires, invite à s’y attarder. Après ce petit détour, la randonnée reprend en direction de la forêt. On atteint ensuite une cabane, près de la lisière, qui invite à faire une petite pause. Peut-être allumera-t-on un feu à l’emplacement prévu pour les grillades? Les randonneurs qui n’ont pas encore faim pourront déguster sans regret leur pique-nique plus tard, à la Borne des 3 Puissances, où une cabane et une grande aire de grillades sont également à disposition. La randonnée se poursuit maintenant en montée douce pour franchir la colline du Bois au Prince, à la frontière avec la France. Près de La Charbonnière, on redescend et, près du ruisseau La Vendline, on traverse un pâturage doté d’une clôture électrique. Peu avant le poste de douane s’amorce la seule véritable montée, sur un chemin de randonnée bien aménagé, jusqu’aux bornes érigées après la guerre de 1870-1871 qui s’acheva par l’annexion de l’Alsace par l’Empire allemand. Jusqu’en 1919, ces bornes marquaient la frontière entre la Confédération suisse («CS»), la France («F») et l’Empire allemand («DR» pour Deutsches Reich). Depuis ce lieu historique, Beurnevésin et ses arrêts de bus sont vite rejoints. Les marcheurs qui souhaitent continuer un bout à pied pourront prolonger la randonnée jusqu’à la gare de Bonfol.

Vera In-Albon, 2017

Info

On accède à Beurnevésin en bus depuis Porrentruy.

Beurnevésin, poste 0:00

Beurnevésin, poste

Arrivée

Départ

Cabane 0:35 0:35
Chapelle de St-Imier 0:40 0:05
Borne des Trois Puissances 1:55 1:15
Beurnevésin, poste 2:20 0:25

Beurnevésin, poste

Arrivée

Départ

Télécharger la proposition de randonnée

Proposition de randonnée n° 1184 | Présenté par Logo